L’imagerie médicale et le partage interprofessionnel des données médicales

 

Profile picture

Julien Brossard

 

Julien est responsable commercial de l’activité Santé et collectivités territoriales chez Mobility e-Transactional Services. Il nous a rejoint en 2003.

 

 

Les Journées Françaises de Radiologie ouvrent leurs portes aujourd'hui, peux-tu nous en dire plus sur ce salon?

 

Ce salon rassemble tous les acteurs du monde de la radiologie, tels que les fabricants de matériel, les fournisseurs de logiciels et les prestataires de services. Les radiologues et les professionnels des établissements de santé, public attendu sur ce salon, s’y rendent afin de s’enquérir des nouveautés et pour rencontrer les industriels avec qui ils travaillent déjà. Nous y serons sur le stand de notre partenaire AGFA.

 

Qu’est-ce que la e-Santé et que propose Worldline au travers de sa filiale Santeos ?

 

La e-santé est « l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’ensemble des activités en rapport avec la santé » (définition retenue par la Commission européenne). Ces nouvelles technologies permettent par exemple la mutualisation d’outils de pointe, le partage et l’échange d’informations, d’examens entre professionnels de santé. Tout ceci dans l’objectif de limiter la redondance des examens et donc de réaliser des économies, et surtout d’accompagner le patient en lui proposant un parcours de soins adapté.

 

Les savoir-faire de Worldline étant principalement axés sur la gestion de flux transactionnels, il était logique de les appliquer au monde de la santé, et plus particulièrement celui de la e-Santé. Santeos, la filiale de Worldline pour ses services d’e-Santé, propose des services innovants autour des dossiers patients avec la gestion des données médicales et parcours de soins, de la télémédecine, de l’imagerie médicale avec notre partenaire AGFA Healthcare et de tout projet de transformation numérique de santé.

 

La gestion des données est particulièrement protégée car ces données dépendent du secret médical. Dans ce cadre, nous proposons des services à valeur ajoutée, certifiées HDS*. Cette certification nous habilite à héberger des données relatant à la santé, ainsi que leur manipulation et leur traitement. Ces services sont destinés, par exemple, à des laboratoires, des mutuelles ou encore des organismes territoriaux comme les G.C.S.**, afin de mieux servir leurs patients et de mieux anticiper les offres de soins.

 

Peux-tu nous en dire plus sur AGFA et sur notre partenariat ?

 

AGFA est un des grands acteurs historiques mondiaux de l’imagerie. Le grand public connait AGFA notamment pour ses activités photos mais leur activité principale a toujours été liée à l’acquisition et la gestion de l’image médicale. Nous sommes entrés en partenariat avec AGFA il y a trois ans dans le but de travailler ensemble au développement de services d’imagerie régionale partagée destinés aux radiologues, aux cabinets et centres hospitaliers.

 

 

Quelles solutions d’imagerie médicale proposons-nous et comment répondent-elles aux évolutions dans cette industrie ?

 

Jusqu’à présent, les radiologues s’équipaient en outils d’imagerie médicale locaux auprès d’industriels comme AGFA ou Carestream, et ce pour un usage uniquement local à leurs cabinets, donnant ainsi lieu à des dossiers captifs, et des données patient difficilement transmissibles. Désormais la logique du système de santé en France impose aux systèmes de soin d’être nativement conçus pour inter-opérer les uns avec les autres, et d’exploiter le partage de la donnée de santé : Faire mieux, avec moins.

 

 

 

Le but de notre plateforme est donc de proposer des services d’interprétation métier, de partage, d’échange et d’archivage du patrimoine d’imagerie médicale du patient, à destination directe des professionnels de santé. Ces services sont vendus à l’usage, en modèle SaaS***. L’ambition de cette plateforme est de permettre d’améliorer l’offre de soins sur le territoire régional concerné, de mieux prendre en charge les patients, et de pallier des problématiques de démographie médicale, comme, par exemple, une meilleure mutualisation de la pénurie de radiologues. Les services d’imagerie régionale permettent également une meilleure coopération entre les radiologues, les cliniciens ainsi que les chirurgiens prescripteurs ou la médecine de ville… jusqu’au patient lui-même : la fin des radios 40x30 à stocker chez soi !

 

Concrètement, notre solution permet aux patients d’avoir accès aux diagnostics de plusieurs spécialistes, de capitaliser sur leurs actes passés ainsi que de garder une trace dématérialisée de l’évolution de leur santé.

 

Peux-tu nous parler de quelques-uns de nos succès clients avec ces solutions ?

 

Nous avons gagné trois grands projets régionaux : d’abord SIMRAL (région Alsace), puis PRATIC (haute-normandie) et MEDIALE (lorraine). Nous sommes en compétition sur la région île-de-France à travers le dossier S-PRIM.

 

En termes de retour d’expérience, nous pouvons parler du projet SIMRAL de la région. Les établissements de santé, tels que les CHU**** et les divers instituts de radiologie, ont le choix d’adhérer aux services proposés et un réel effort de promotion sur le terrain auprès de ces établissements est nécessaire afin de les convaincre à y souscrire. Tania Messing du GCS Alsace nous donne un retour d’expérience sur le projet SIMRAL, six mois après la mise en production de notre plateforme.

 

Découvrez notre solution de partage en action

Please provide the video file...

 

* Hébergement de Données de Santé

** Groupement de Coopération Sanitaire

*** Software as a Service

**** Centre Hospitalier Universitaire

***** Dossier Médical Personnel, carnet de santé dématérialisé

 

 

Catégories: Général, Perspectives, Solutions

 

Partagez
& commentez

Facebook Twitter Google LinkedIn
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations