DSP2 : Pensez innovation !

Profile picture

 

Article de Sylvie Calsacy

Head of Payments Strategy

Le secteur bancaire évolue désormais dans un environnement de plus en plus chahuté tant par l’introduction incessante de nouvelles réglementations que par l’arrivée de nouveaux acteurs communément appelés Fintechs. Sans parler de la révolution technologique poussée par une innovation de tous les instants.

 

Maîtriser cette transformation s’apparente à une véritable expédition pour les banques. A l’arrivée, le succès se mesurera non pas aux kilomètres parcourus mais en nombre de services financiers que les clients auront progressivement achetés à leur banquier via un parcours client réinventé. Nous sommes au début d’un profond changement qui va marquer la profession bancaire en ce début de XXIème siècle. La Directive sur les Services de Paiements révisée (DSP2) scelle la première pierre de cette transformation digitale.

 

Pour Worldline, la DSP2 est certes une initiative ambitieuse et innovante mais elle conforte une tendance de fond identifiée depuis plusieurs années et largement diffusée dans nos offres digitales. En effet, dès les prémices d’internet, nous avons vu croitre l’importance d’une économie de plateformes : la valeur apportée à l’ensemble de l’écosystème est multipliée en ouvrant les systèmes à la créativité d’autres acteurs et à la complémentarité des offres de services.

 

La conformité est toutefois un prérequis à cette transformation digitale

 

Dans la banque, les paiements ont toujours fait l’objet d’une attention particulière du régulateur car au-delà de la valeur monétaire qu’ils véhiculent, ils sont indissociables de la sécurité et de la confiance qu’inspire le secteur financier. Grâce à cette réglementation, l’économie de plateformes a pu se développer en embarquant des modules de paiements, en sus de leur offre de mise en relation.

 

Avant d’explorer les opportunités qu’offre l’Open Banking sur une plateforme, les banques ont donc un passage obligé par la mise en conformité de leurs applications et de leurs procédures relatives aux API pour l’accès aux comptes, à l’authentification forte du client, mais aussi à la protection des données et la gestion du risque de fraude. Le tout avec un calendrier de mise en application parfois aléatoire, ce qui accroit la complexité de ce chantier réglementaire.

 

DSP2 : Après la contrainte, un levier d’innovation bien réel

 

La DSP2 est indéniablement la base du nouvel écosystème relatif aux paiements et plus globalement aux services financiers. Son adoption de manière proactive contribuera à la croissance des futurs revenus des banques par la mise en place de services innovants parfois apportés par des partenaires pour compléter un portefeuille existant tout en maîtrisant la relation client. La difficulté est de mener ce chantier de créativité de nouvelles offres et de refonte du parcours client en parallèle du chantier réglementaire, dont le contour est parfois encore un peu flou.

 

 

L’ouverture à d’autres services

 

L’Open Banking comme son nom l’indique est la pierre angulaire de cette ouverture vers des services financiers innovants. Non seulement les banques sont concernées mais pas uniquement. De nouveaux acteurs sont en train d’apparaître sur cette nouvelle chaine de valeur et tout l’enjeu pour un industriel européen comme Worldline est d’accompagner l’ensemble des acteurs au travers des offres modulaires mais aussi de bout en bout. Les marchands ne seront pas en reste de cette révolution technologique via de nouveaux protocoles d’échange basés sur les API, mais aussi via un accès sans commune mesure à des données explicitement consenties par leurs clients. Ceci dans un but d’une plus grande personnalisation d’offres commerciales.

 

Worldline, votre partenaire DSP2

 

La DSP2 va accélérer le rattachement du secteur bancaire européen à l’économie de plateformes associée aux paiements et plus globalement aux services financiers. Les banques avaient connu un phénomène comparable avec la mise en place de plateformes dédiées aux services titres, au trading et autres actifs.

 

A chaque fois Worldline a accompagné les acteurs concernés. Pour la DSP2, il s’agit aussi d’inclure des acteurs non bancaires également associés à l’accès au compte comme décrit par la réglementation. Worldline propose donc des plateformes tant pour gérer les nouveaux besoins des banques mais aussi des Third Party Providers, tout en associant des modules complémentaires relatifs à la prévention de la fraude, à la gestion des litiges et autres services additionnels. Tout ce nouvel écosystème devant s’opérer avec une sécurité de haut niveau et de tous les instants.

 

En effet, l’accélération des temps de traitement, comme introduit par l’Instant Payment à partir de novembre 2017 en Europe, va obliger l’écosystème des paiements à faire une seconde révolution, après celle de la DSP2. Worldline dispose des offres nécessaires pour adapter les back-offices bancaires et leur rattachement aux chambres de compensation qui traitent les paiements instantanés.

 

 

Catégories: Perspectives

 

Partagez
& commentez

Facebook Twitter Google LinkedIn

 

 
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations