Les paiements électroniques en Belgique : chiffres 2011 et objectifs 2012

Previous press release

Les paiements électroniques en Belgique : chiffres 2011 et objectifs 2012

Atos Worldline observe une importante augmentation du nombre de transactions électroniques, qui atteste de la popularité toujours croissante de ce moyen de paiement.

 

Bruxelles, le 26 janvier 2012 – Atos Worldline, l'expertise d'Atos dans les services transactionnels de haute technologie et leader du secteur des transactions électroniques en Belgique, communique aujourd'hui les chiffres relatifs aux paiements électroniques effectués en Belgique en 2011. Le total s'élevait à 1 387 623 864 transactions (+7,1 %) – soit 2 638 transactions par minute –, avec une majorité de paiements Bancontact/Mister Cash (973.376.007; + 6,5 %). Les paiements VISA et MasterCard ont quant à eux progressé de 12,2 % l'an dernier.

 

L'augmentation continue du nombre de paiements Bancontact/Mister Cash est la principale tendance observée en 2011. La carte de débit Bancontact/Mister Cash est de loin le moyen de paiement préféré des Belges. De plus en plus souvent, les titulaires d'une carte s'attendent à pouvoir l'utiliser partout.

 

« Payer par carte est devenu un réflexe naturel. Nos clients et les consommateurs en général partent désormais du principe qu'ils peuvent utiliser leur carte, où qu'ils se trouvent. Je pense que la diminution drastique, voire même la disparition de l'argent liquide, sera une évolution majeure du XXIe siècle. Atos Worldline veut faciliter et encourager cette tendance », explique Dirk De Cock, CEO d'Atos Worldline Benelux.

 

Pour 2012, Atos Worldline s'est donc fixé comme objectif de généraliser encore plus le paiement électronique en Belgique, de concert avec ses clients, les institutions financières, les commerçants et tous les partenaires concernés. Pour ce faire, il propose entre autres des formules intéressantes d'achat et de location de terminaux, ainsi que des formules de base Bancontact/Mister Cash accessibles. Au 1er janvier, Atos Worldline a également abaissé les tarifs applicables aux paiements de moins de 10 €. L'entreprise vise plus particulièrement les secteurs dans lesquels le paiement électronique n'est pas encore largement répandu : épiceries, boulangeries, boucheries, secteurs médical et public…

 

Les chiffres clés pour 2011

 

Parallèlement à la hausse du nombre de transactions de débit, Atos Worldline a enregistré une forte augmentation du volume de transactions de crédit VISA et MasterCard. En 2011, 148 379 925 transactions de crédit ont été enregistrées, soit une hausse de 12,2 % par rapport à 2010.

 

Le mois de décembre a incontestablement été le plus fructueux. Pour la première fois de son histoire, Atos Worldline a traité plus de 5 millions de paiements Bancontact/Mister Cash en 1 journée (le 23 décembre). Le 24 décembre, plus de 10 000 transactions traitées par minute ont également été enregistrées pendant 1 heure.

 

Le montant moyen des paiements Bancontact/Mister Cash était de 48,80 €, soit un léger recul (0,6%) par rapport à 2010 (49,1 €). Au total, les montants de moins de 10 € représentaient 14,4 % des transactions réalisées en 2011. La diminution du montant moyen et le pourcentage plus élevé de paiements électroniques inférieurs à 10 € démontrent que les consommateurs optent pour le paiement par carte dans des situations de plus en plus diverses et dans une gamme de prix de plus en plus étendue. L'abaissement des tarifs applicables aux transactions Bancontact/Mister Cash en vigueur depuis le 1er janvier aura donc un effet immédiat et non négligeable pour les commerçants.

 

Atos Worldline gère également le programme de fidélité Epargnez&Cueillez, qui remporte un vif succès : le cap du million d'adhérents a été franchi en 2011. Epargnez&Cueillez touche ainsi une très grande partie de la population belge. D'année en année, Atos Worldline constate un recul constant de Proton : le nombre transactions Proton était légèrement supérieur à 60 millions en 2011. Il s'agit d'une diminution de 16 % par rapport à 2010.

 

D'ambitieux projets pour 2012

 

En 2012, Atos Worldline en Belgique ne se limitera plus au paiement électronique et diversifiera ses domaines d'activité en bénéficiant de l'expertise et des solutions dont le groupe dispose dans d'autres régions européennes. Ce développement est important pour l'entreprise, qui entend également se concentrer sur l'offre de services de transactions aux entreprises et au secteur public dans des domaines tels que l'archivage électronique, le relevé de consommation énergétique, les applications relatives au télépéage…

 

En Belgique, Atos Wordline s'impliquera en outre dans un certain nombre de projets importants en matière de paiements électroniques :

 

  •  Garantir la continuité du modèle de paiement Bancontact/Mister Cash dans un contexte SEPA.
  • Depuis le 1er janvier, Atos Worldline applique un nouveau tarif réduit au paiement des petits montants. Sa priorité est de faire mieux connaître le paiement électronique pour les petits montants et de l'encourager.
  • Continuer à développer et déployer des applications de paiement sans contact et mobiles et à promouvoir le chèque-repas électronique. o Continuer à développer l'offre de terminaux : lancement du nouveau terminal de paiement YOMANI sur le marché belge.
  • Atos Worldline a développé l'ADYTON, un système de cryptage de données de offrant une sécurisation parfaite en toutes circonstances, tant pour les applications bancaires classiques que pour les nouveaux marchés tels que l'ecommerce, le m-commerce, l'e-banking, le contrôle TV de l'accès payant...

 

A propos d'Atos

Atos, acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel de 8,6 milliards d'euros et 74.000 collaborateurs dans 42 pays, fournit à ses clients du monde entier des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil et technologie, d'intégration de systèmes et d'infogérance. Atos délivre les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aide à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting & Technology Services, Atos Worldline et Atos Worldgrid.

Pour plus d'information : atos.net

 

A propos d'Atos Worldline

Atos Worldline est le centre d'expertise d'Atos pour les services transactionnels de haute technologie. Leader des services end to end, pour les transactions électroniques sensibles, Atos Worldline est spécialisé dans les paiements électroniques (émission, acquisition, terminaux, solutions de paiement et traitement de cartes), les eCS (services en ligne pour les clients, les citoyens et les communautés), ainsi que les services pour les marchés financiers. L'engagement constant d'Atos Worldline, dans la recherche et l'innovation, permet à ses clients de bénéficier de solutions innovantes récompensées par le marché dans des domaines tels que le paiement sur mobile, l'IPTV sécurisé, le CRM en ligne, ou encore les solutions de dématérialisation. Atos Worldline réalise un chiffre d'affaires de 867 millions d'euros et emploie plus de 5 400 personnes dans le monde.

Pour plus d'informations : worldline.com

 

Pour plus d'informations :

Bram Boriau

+32 2/727 68 22

pressbelgium-atosworldline@atos.net

Next press release

Nous contacter

Worldline
Communication
trans-1-px
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations