Accueil / Newsroom / Communiqués financiers / 2019 /

Résultats annuels 2018 : Atteinte de tous les objectifs

Résultats annuels 2018 : Atteinte de tous les objectifs

Chiffre d’affaires: 1,720 millions d’euros, en croissance organique de +6,2%

Accélération au S2 comme prévu et T4 2018 à +7,0%

EBO : 391 millions d’euros, soit 22,7% du chiffre d’affaires

En progression de +100 points de base par rapport à 2017 et contribution positive du plan de synergies d’equensWorldline

Flux de trésorerie disponible : 207 millions d’euros, en hausse de +18%

 

Démarrage rapide des programmes d’intégration et de synergies avec SIX Payment Services

Activité commerciale robuste tout au long de l’année

 

Objectifs 2019 : Poursuite de la forte amélioration de la croissance du chiffre d’affaires, de la profitabilité et de la génération de trésorerie

Bezons, 20 février 2019 – Suite aux résultats annuels non audités 2018 déjà annoncés le 30 Janvier 2019, et à la présentation le même jour de son nouveau plan à 3 ans 2019-2021 lors de l’Investor Day d’Atos, Worldline [Euronext: WLN], annonce aujourd’hui ses résultats 2018.

Gilles Grapinet, Directeur Général de Worldline, a déclaré: ”2018 a été une année remarquable pour Worldline. Tout d’abord, nous avons le plaisir de publier aujourd’hui des résultats 2018 parfaitement en ligne avec nos objectifs annuels grâce, entre autres, à la poursuite efficace du programme d’intégration d’equensWorldline. Je suis également très satisfait des nombreux succès commerciaux enregistrés l’an dernier dans chacune de nos 3 divisions, qui ouvrent la voie à l’accélération future de notre Société.

Bien évidemment, je suis particulièrement fier que nous ayons pu finaliser l’acquisition majeure de SIX Payment Services le 30 novembre 2018, acquisition qui constitue une étape décisive dans la transformation stratégique de notre groupe. Nous avons, grâce à notre savoir-faire établi en la matière, immédiatement lancé les plans d’intégration et de réalisation des synergies. De surcroît, nous commençons déjà à percevoir des impacts bénéfiques très tangibles de cette transaction en termes de dynamique commerciale, d’avantage concurrentiel et de nouvelles opportunités de discussions stratégiques. Worldline démarre ainsi son nouveau plan à 3 ans avec un positionnement idéal pour renforcer davantage encore sa position de leader et pour tirer pleinement profit de la prochaine vague de consolidation de l’industrie des  paiements en Europe”.

Chiffres clés de 2018

Evolution Organique du chiffre d’affaires et de l’EBO

Les résultats 2018 du Groupe incluent la performance de SIX Payment Services à partir du 1er Décembre 2018. En prenant en compte cette variation de périmètre, le chiffre d’affaires et l’excédent brut opérationnel (“EBO”) de 2018 sont comparés avec le chiffre d’affaires et l’EBO de 2017 à périmètre et taux de change constants et après prise en compte des impacts IFRS15, qui sont présentés en Annexe.

 

 

Chiffres clés

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017*

% var.

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

 

1 720,2

1 619,3

+6,2%

 

 

 

 

 

Excédent Brut Opérationnel

 

391,1

351,8

+11,2%

% du chiffre d'affaires

 

22,7%

21,7%

+100 pb

 

 

 

 

 

* à périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

 

A périmètre et à taux de change constants, le chiffre d’affaires de Worldline s’est élevé à 1 720,2 millions d’euros représentant une croissance organique de +6,2% par rapport à 2017. La croissance du chiffre d’affaires s’est accélérée comme prévu durant l’année avec +6,7% au cours du second semestre 2018 (+7,0% au 4ème trimestre 2018), avec un bon mois de décembre pour l’ancien périmètre SIX Payment Services, dont les principaux indicateurs financiers ont été en ligne avec le plan d’acquisition.

L’Excédent Brut Opérationnel (EBO) du Groupe s’est amélioré de +100 points de base, atteignant 391,1 millions d’euros ou 22,7% du chiffre d’affaires, dans la partie supérieure de la fourchette d’objectif fixée pour l’année (entre 22 et 23%).

 

Flux de trésorerie disponible et dette nette

 

 

Chiffres clés

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017

% var.

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie disponible

 

207,5

176,0

+17,9%

 

 

 

 

 

(Dette nette) / Trésorerie nette de clôture

 

-35,0

309,1

 

 

Le flux de trésorerie disponible de 2018 a atteint 207,5 millions d’euros en augmentation de +17,9% par rapport à 2017. Cette performance a été atteinte tout en absorbant la plupart des coûts de transaction SIX Payment Services et des coûts relatifs à la deuxième année du plan de synergies d’equensWorldline.

La dette nette s’est élevée à 35,à millions d’euros à la fin de 2018, en comparaison avec une position de trésorerie nette de 309,1 millions d’euros fin 2017. La dette nette résulte principalement des éléments suivants:

  •   Le prix d’acquisition de SIX Payment Services (partie payée en numéraire) pour 385,7 millions d’euros (incluant les ajustements usuels relatifs aux niveaux de dette financière et de besoin en fonds de roulement) ;
  •   La juste valeur de la contrepartie éventuelle liée à cette acquisition pour 117,6 millions d’euros, montant non décaissé, comme décrit ci-après ;
  •   La trésorerie utilisée pour le programme de rachat d’actions de 930 000 actions conduit durant le second semestre pour 45,1 millions d’euros.

 

Performance par Ligne de Services

 

 

Chiffre d'affaires

 

EBO

 

EBO %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017*

% var.

 

2018

2017*

 

2018

2017*

Différence

Services aux Commerçants

 

624,3

600,3

+4,0%

 

132,3

124,9

 

21,2%

20,8%

+0,4 pt

Services Financiers

 

777,0

722,3

+7,6%

 

237,1

209,9

 

30,5%

29,1%

+1,5 pt

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

319,0

296,7

+7,5%

 

38,8

39,7

 

12,2%

13,4%

-1,2 pt

Coûts centraux

 

 

 

 

 

-17,1

-22,6

 

-1,0%

-1,4%

+0,4 pt

Worldline

 

1 720,2

1 619,3

+6,2%

 

391,1

351,8

 

22,7%

21,7%

+1,0 pt

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

 

Services aux Commerçants

 

 

Services aux Commerçants

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017*

% var.

Chiffres d'affaires

 

624,3

600,3

+4,0%

EBO

 

132,3

124,9

 

% EBO

 

21,2%

20,8%

+0,4 pt

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

 

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des Services aux Commerçants a atteint 624,3 millions d’euros en 2018, en croissance organique de +4,0% :

La croissance des Services de paiements aux Commerçants a été principalement tirée par la division Acquisition Commerçants grâce notamment à :

  •   Une forte croissance du chiffre d’affaires en Europe Continentale grâce à un meilleur mix produit en Belgique ainsi que par des développements commerciaux positifs dans tous les autres pays européens ;
  •   Une croissance à deux chiffres en Inde ;
  •   Une contribution positive de SIX Payment Services pour le mois de décembre, en ligne avec son plan d’acquisition.

La forte accélération d’Acquisition Commerçants fut néanmoins partiellement compensée par le ralentissement anticipé de la division Services de Terminaux de Paiement en 2018. En effet, malgré le développement commercial réussi du nouveau terminal de paiement autonome VALINA, le volume de terminaux vendu en 2018 n’a pas atteint les niveaux de ventes élevés de 2017. En ne prenant pas en compte l’activité Terminaux de Paiement, la croissance de Services aux Commerçants en 2018 aurait été de plus de +7%.

L’activité Services Digitaux aux Commerçants a crû également, grâce principalement à des projets de Digital Retail au Royaume-Uni et de Cartes Privatives en Espagne, en partie compensés par des ventes plus faibles de kiosks de billetterie digitaux au Royaume-Uni.

 

EBO

L’EBO des Services aux Commerçants a atteint 132,3 millions d’euros à la fin de décembre 2018 ou 21,2% du chiffre d’affaires, en croissance organique de +7,5 million d’euros (+40 points de base par rapport à 2017), reflétant :

  •   La performance du chiffre d’affaires ;
  •   Les effets positifs des intégrations de MRL Posnet et de Digital River World Payments ; et
  •   Les impacts des actions d’amélioration transverses.

 

Services Financiers

 

 

Services Financiers

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017*

% var.

Chiffres d'affaires

 

777,0

722,3

+7,6%

EBO

 

237,1

209,9

 

% EBO

 

30,5%

29,1%

+1,5 pt

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

 

Chiffre d’affaires

Représentant 45% du chiffre d’affaires total, le chiffre d’affaires des Services Financiers s’est établi à 777,0 millions d’euros, en croissance organique de +54,7 millions d’euros soit +7,6% par rapport à 2017. Chacune des quatre divisions a contribué à cette croissance.

  •   Les Paiements Non-Cartes ont bénéficié de bons volumes de transactions SEPA, d’une forte croissance des volumes du schéma néerlandais iDeal, ainsi que d’une forte activité projets pour les paiements instantanées et les paiements SWIFT. Cette division a aussi bénéficié d’un chiffre d’affaires de licence de logiciel de paiement reconnu en lien avec un important contrat d’externalisation ;
  •   L’activité de Traitement Acquéreurs a crû grâce à un haut niveau de projets, ainsi qu’à une forte croissance des volumes d’autorisations, notamment en France, Europe du Sud et Allemagne ;
  •   La croissance de Digital Banking a été nourrie principalement par de nouveaux projets d’e-brokerage en France et de plateformes bancaires digitales en lien avec l’ « accès aux comptes » (DSP2) ;
  •   Traitements Emetteurs a bénéficié d’une croissance continue des services d’authentification forte pour les paiements en ligne et des services d’e-Wallet. Worldline Baltics a également contribué à la croissance, dépassant les prévisions établies lors de son acquisition.

 

EBO

L’EBO des Services Financiers a atteint 237,1 millions d’euros (30,5% du chiffre d’affaires), en croissance organique de +150 points de base ou +27,2 millions d’euros comparé à 2017. Cette performance découle d’une diminution des coûts suite à la mise en place rapide du plan de synergies d’equensWorldline et des bonnes dynamiques commerciales dans chacune des 4 divisions, ainsi que du chiffre d’affaires découlant de la vente de licences et d’un effet positif lié à des renégociations de contrats.

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017*

% var.

Chiffres d'affaires

 

319,0

296,7

+7,5%

EBO

 

38,8

39,7

 

% EBO

 

12,2%

13,4%

-1,2 pt

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

 

Chiffre d’affaires

Représentant 19% du chiffre d’affaires de Worldline, le chiffre d’affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels s’est élevé à 319,0 millions d’euros, en croissance organique de +7,5% ou +22,2 millions d’euros comparé à l’année dernière :

  •   La croissance a été tirée par les Services Numériques de Confiance, en croissance à deux chiffres, bénéficiant d’une bonne dynamique commerciale avec les agences gouvernementales françaises suite au bon niveau de commandes enregistrées en 2017. De plus, l’activité commerciale a été robuste en Amérique Latine à la fois dans les services transactionnels dans le domaine de la santé et dans les services de recouvrement des taxes ;
  •   La croissance d’e-Consommateur & Mobilité a été soutenue par les solutions de Vie Connectée en Allemagne et dans la péninsule ibérique ainsi que par la mise en œuvre de plateformes Contacts en France ; et
  •   En dépit d’une bonne activité commerciale en Amérique Latine, et de la montée en puissance des projets Tap-2-Use en France basés sur les nouvelles technologies d’Open Payment, le chiffre d’affaires en Billetterie Electronique a diminué, impacté par une réduction du chiffre d’affaires projet au Royaume-Uni.

 

EBO

L’EBO de Mobilité & Services Web Transactionnels a atteint 38,7 millions d’euros ou 12,1% du chiffre d’affaires, en baisse de -0,9 millions d’euros ou -120 points de base. Lors du premier semestre, le taux d’EBO de la Ligne de Services a été en effet impacté par une phase d’investissements liée aux nombreux contrats récemment gagnés. Pour absorber les surcoûts transitoires liés à la montée en puissance de ces nouveaux contrats, un important plan d’amélioration a été lancé à mi-année et en conséquence, le taux d’EBO s’est amélioré de +380 points de base au S2 par rapport au S1 2018.

 

Activité commerciale du quatrième trimestre de 2018

Services aux Commerçants

Au-delà de bons volumes de transactions et d’un bon niveau de signatures de contrats, à la fois dans le périmètre d’activité historique de Worldline et sur le périmètre de SIX Payment Services, les signatures de contrats importants du T4 incluent le renouvellement d’un grand contrat de cartes privatives en Espagne, la vente de kiosks de billetterie digitaux de nouvelle génération à Premier Inn au Royaume-Uni et de nouvelles commandes reçues concernant le terminal autonome VALINA.

Par ailleurs, le succès de la solution d’acceptation de paiement en ligne « WOPA » (Worldline Online Payment Acceptance) a été confirmée par la signature de nouveaux contrats, incluant :

  •   Un contrat de cinq ans signé avec Intrum AB, une entreprise leader de la gestion de crédit. Worldline va devenir le seul fournisseur d’Intrum AB pour l’acceptation de cartes de débit et l’acquisition commerçant, remplaçant 12 acquéreurs locaux dans divers pays européens ;
  •   Worldline va également offrir à LeadTech (un fournisseur de services Internet) un portail d’acceptation de paiements en ligne et une solution d’acquisition pour une durée de 3 ans.

 

Services Financiers

Dans les Services Financiers, une solution de gestion du risque de fraude par carte bancaire a été signée avec un nouveau client en Finlande. De plus de nombreux contrats important de processing ont été renouvelés, notamment en Belgique et en France.

Concernant le traitement des paiements en ligne, la solution Worldline 3-D secure a été vendue avec succès pour la première fois aux Pays-Bas.

Enfin, au cours de 2018, la solution d’accès aux comptes de Worldline a été vendue au total à plus de 20 clients dans 6 pays majeurs (la Belgique, l’Allemagne, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni), dans le contexte de la mise en place de la DSP2.

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

Fin 2018, Worldline, associé à Conduent, a été choisi par Île-de-France Mobilités pour le nouveau système de billetterie de la région parisienne. Worldline et Conduent vont construire et opérer le système central de la carte de transport du Grand Paris “Smart Navigo”, ce qui constitue le plus important projet de transformation de système de billetterie en France.

Concernant les Services Numériques de Confiance, Worldline va bâtir et opérer la nouvelle place de marché digitale d’approvisionnement de l’agence publique gérant les approvisionnements de toute la région Ile-de France.

En e-Consommateur & Mobilité, Worldline a signé un nouveau contrat pour la mise en place de systèmes de lutte contre la fraude dans les usines de production de tabac, dans le cadre du déploiement de la Directive européenne sur les Produits du Tabac.

 

Carnet de commandes et perspectives commerciales

Le carnet de commandes à fin décembre 2018 a augmenté à 3,5 milliards d’euros suite à l’acquisition de SIX Payment Services.

Les perspectives commerciales sont très solides. Dans son ensemble et en dépit des importantes signatures intervenues en 2018, le portefeuille d’opportunités commerciales pondérées de Worldline reste toujours significativement plus élevé qu’à fin 2017 :

  •   Services aux Commerçants devrait bénéficier en 2019 du fort dynamisme commercial de son activité d’acquisition, soutenu par sa nouvelle position de leader découlant de l’acquisition de SIX Payment Services. La division tirera profit également du succès de sa solution de collecte et d’acceptation de paiements pour e-marchands globaux, de son service d’acquisition pan-européen et du lancement de sa nouvelle plateforme de paiement omni-canal One Commerce Hub. Les ventes de terminaux de paiement devraient bénéficier des nouveaux modèles YUMI et VALINA.
  •   Dans les Services Financier, Worldline anticipe une nouvelle année de développement commercial robuste grâce à d’importantes opportunités commerciales d’externalisation de processing de paiements cartes et non-cartes, et à ses solutions de Paiements Instantanés et de gestion d’API, pour lesquelles il y a actuellement un fort appétit du marché dans le contexte de la mise en place de la DSP2 et des réglementations relatives au Paiement Instantané ;
  •   Enfin dans Mobilité & Services Web Transactionnels, Worldline anticipe de continuer à déployer sa technologie d’Open Payments pour les services de Billetterie Electronique, ainsi que de mettre en place de nouvelles plateformes Contact pour les banques et les entreprises industrielles.

 

Résultat opérationnel et résultat net

La charge nette d’amortissement et de dotation aux provisions ainsi que les autres éléments sans incidence sur la trésorerie se sont élevés à 98,3 millions d’euros.

La marge opérationnelle a progressé de +15,7% et s’est élevée à 292,9 millions d’euros, soit 17,0% du chiffre d’affaires.

Les éléments non-récurrents ont représenté une charge de 86,9 millions d’euros et comprennent principalement :

  •   3,6 millions d’euros de coûts de réorganisation des effectifs, liés aux coûts de restructuration suite à l’intégration des récentes acquisitions, en diminution de 1,3 million d’euros par rapport la période précédente.
  •   3,9 millions d’euros de coûts de rationalisation et frais associés comprenant principalement ceux engagés pour l’accélération du programme TEAM², y compris la transformation du back-office administratif. Ces coûts ont diminué de 0,4 million d’euros par rapport à la période précédente.
  •   Les coûts d’intégration et d’acquisition d’un montant de 39,8 millions d’euros (augmentation de 14,2 millions d’euros par rapport à la période précédente), principalement composés des coûts de transaction SIX et des coûts relatifs à la seconde année du plan de synergies equensWorldline.
  •   20,9 millions d’euros d’amortissement de la relation clients et des brevets dont 10,1 millions pour Equens et Paysquare et 4,3 millions d’euros pour SIX Payment Services (1 mois).

En conséquence, le résultat opérationnel de l’exercice s’est élevé à 205,9 millions d’euros ou 12,0% du chiffre d’affaires (+11,0%).

 

Résultat Financier, charge d’impôts et résultat net

Le résultat financier a été une charge de 20,4 millions d’euros en 2018, comparé à une charge de 8,1 millions d’euros en 2017. Il est composé essentiellement d’une charge de 18,1 millions d’euros liée à la variation de juste valeur de la contrepartie éventuelle liée à l’acquisition de SIX Payment Services décrite ci-après, ainsi que de coûts financiers liés aux engagements de retraite pour 1,9 million d’euros.

La charge d’impôt sur l’exercice 2018 s’est élevée à 45,3 millions d’euros. Le Taux d’Impôt Effectif (TIE) s’élève à 24,4% (24,9% en 2017).

Les participations ne donnant pas le contrôle à fin décembre 2018 se sont montées à 38,9 millions d’euros comparé à 27,9 millions d’euros en 2017 et représentent 36,4% du résultat net d’equensWorldline.

En conséquence, des éléments ci-dessus, le résultat net part du Groupe était de 100,5 millions d’euros.

 

Résultat net, résultat net normalisé et résultat net par action

Pour information : traitement comptable de la contrepartie éventuelle correspondant au paiement éventuel à effectuer à SIX Group AG par Worldline dans le cadre de l’acquisition de SIX Payment Services

Pour rappel, dans le contexte de l’acquisition de SIX Payment Services, Worldline et SIX Group AG ont convenu du paiement éventuel d’un complément de prix d’un maximum de 166 millions de francs suisses (environ 147 millions d’euros au 31 décembre 2018) qui serait payé par Worldline à SIX Group AG sur le deuxième trimestre 2020 :

  •   La compensation serait payée si le prix de l’action Worldline en mars 2020[1] est inférieur à 50,17 euros ;
  •   Aucune compensation ne serait versée si le prix de l’action est supérieur à 53,00 euros ;
  •   Si le cours de l’action est entre 50,17 euros et 53,00 euros, Worldline payerait à SIX Group AG un montant calculé sur une base linéaire (de 166 millions de francs suisses à 0).

La contrepartie éventuelle a été enregistrée en dette financière et :

  •   A été évaluée à 99,5 millions d’euros à la date d’acquisition, soit le 30 novembre 2018 ;
  •   A été prise en compte dans le calcul du total de la considération transférée pour l’acquisition de SIX Payment Services ;
  •   Est réévaluée à la juste valeur par le compte de résultat à chaque clôture.

Suite à la grande volatilité observée sur les marchés actions pendant le deuxième semestre 2018 et son impact sur le prix de l’action Worldline en décembre 2018, la contrepartie éventuelle a été réévaluée à 117,6 millions d’euros au 31 décembre 2018.

La charge correspondant à la variation de la juste valeur induite, d’un montant de -18,1 millions d’euros, a été comptabilisée en charge financière au compte de résultat.

Ainsi, environ 118 millions d’euros sur les 147 millions d’euros de paiement additionnel éventuel sont déjà comptabilisés dans les états financiers 2018.

 

 

 

Chiffres Clés

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018

2017

% var.

 

 

 

 

 

Résultat net part du Groupe

 

100,5

105,5

-4,7%

% du chiffre d'affaires

 

5,8%

6,8%

 

 

 

 

 

 

Résultat net normalisé part du Groupe (1)

 

154,2

144,1

+7,0%

% du chiffre d'affaires

 

9,0%

9,3%

 

 

 

 

 

 

Résultat net normalisé part du Groupe excl. l'ajustement de juste valeur de la contrepartie éventuelle SIX

 

172,3

144,1

+19,6%

% du chiffre d'affaires

 

10,0%

9,3%

 

 

 

 

 

 

 

(1) : Ajusté (pour la part Groupe) des coûts de restructuration, de rationalisation, d'intégration et d'acquisition, des cessions d'actifs, de la charge IFRS2 et de l'amortissement des relations clients, net d'impôt

 

Le résultat net part du Groupe s’est élevé à 100,5 millions d’euros (5,8% du chiffre d’affaires), comparé à 105,5 millions en 2017. Ce résultat net inclut la charge de -18,1 millions d’euros correspondant à la variation de la juste valeur de la considération éventuelle décrite ci-dessus.

En excluant cette charge, le résultat net part du Groupe aurait été de 118,6 millions d’euros ou 6,9% du chiffre d’affaires (+12,5%).

Le résultat net normalisé part du Groupe s’est élevé à 154,2 millions d’euros en progrès de +7,0% et le résultat net par action dilué normalisé[2] s’est élevé à 1,12€ en 2018 contre 1,08€ en 2017 (+3,2%).

Le résultat net normalisé part du Groupe inclut également la charge correspondant à la variation de la juste valeur de la considération éventuelle mentionnée précédemment.

En excluant cette charge :

  •   Le résultat net normalisé part du Groupe se serait élevé à 172,3 millions d’euros ou 10,0% du chiffre d’affaires (+19,3%) ;
  •   Le résultat net par action dilué normalisé aurait été de 1,25€ (+15,3%).

 

Application d’IFRS 16 “Contrats de location” au 1er janvier 2019

La norme IFRS 16 sur les contrats de location est applicable à partir du 1er janvier 2019.

Le Groupe a effectué une analyse des impacts potentiels de l’application d’IFRS 16 sur ses comptes consolidés

  •   Le Groupe reconnaîtra les droits d’usage et des dettes associés relatifs aux contrats de location immobiliers, d’équipements informatiques et les voitures utilisées par les employés.
  •   La dette de location qui va être reconnue le 1er janvier 2019 sera comprise entre 220 et 260 millions d’euros.
  •   Cette dette sera exclue de la définition du Groupe de la dette nette. Les dettes liées aux contrats de location financement sous IAS 17 et toujours en vie au 1er janvier 2019 seront reclassées de la catégorie dette nette à dette de location.

Par ailleurs, la nature des charges encourues au titre de ces contrats de location va évoluer dans la mesure où IFRS 16 remplace la charge linéaire des contrats de location simple par une charge d’amortissement du droit d’utilisation des actifs sous-jacents et une charge d’intérêts sur la dette de location associée, aucune de ces deux charges n’étant comptabilisée au niveau de l’excédent brut opérationnel (EBO).

 

Plans d’intégration et de synergies

Le plan d’intégration de SIX Payment Services a été minutieusement préparé durant la phase de pré-intégration, qui s’est déroulé entre la signature de la transaction en mai 2018 et sa finalisation fin novembre. En conséquence, les équipes étaient totalement prêtes à travailler sur la réalisation des synergies dès le premier jour, avec un transfert complet des responsabilités des différentes initiatives aux lignes managériales nouvellement définies. Des réunions fréquentes et régulières sont mises en place avec l’équipe de direction pour surveiller et mesurer les progrès effectués selon les méthodes reconnues de Worldline.

Le Groupe confirme le total d’environ 110 millions d’euros de synergies avec SIX Payment Services en rythme annuel en 2022, dont environ 25% en 2019 et environ 50% en 2020.

 

Ressources humaines

Les effectifs du groupe ont été de 11 474 employés à fin décembre 2018 comparé à 9 467 au début de 2018. L’augmentation de +21,2% (ou +2007 employés), est due principalement à l’acquisition de SIX Payment Services (1 340 nouveaux employées), surtout en Suisse, Autriche, Luxembourg et Allemagne, ainsi qu’au fort développement commercial, en particulier en Inde et en France.

 

Responsabilité Sociétale d’Entreprise: un leadership confirmé en 2018

En 2018, Worldline a confirmé sa position de leader en politique de développement durable et en particulier:

  •   A atteint le Top 5 des sociétés les mieux notées dans son secteur par l’agence Vigeo Eiris; et
  •   A amélioré sa notation EcoVadis (atteignant 81/100), renouvelant ainsi son niveau Or et son classement dans le TOP 1% de l’ensemble des entreprises évaluées, pour ses pratiques en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE).

La performance de Worldline en matière de RSE a reflété en 2018 un nouveau niveau de maturité alors que la société a atteint des résultats significatifs dans le cadre de son ambitieux programme RSE à long terme «TRUST 2020» qui vise à inscrire la confiance au cœur de son écosystème et à créer de la valeur durable pour l’ensemble de ses parties prenantes. Worldline est ainsi devenue en 2018 la première entreprise neutre en carbone de son secteur en compensant 100% de ses émissions de CO2 résultant de ses activités, incluant ses data centers, bureaux, déplacements professionnels et le cycle de vie de ses terminaux de paiement.

Worldline démontre ainsi sa dynamique de progrès et la forte mobilisation de l’entreprise pour maintenir son haut niveau de performance RSE, tout en mettant à profit son leadership pour influencer positivement son écosystème et améliorer les pratiques RSE à un niveau plus large.

 

Distribution de dividendes

Lors de sa réunion du 18 février 2019 et au regard de la priorité stratégique donnée en 2019 au développement de la Société, le Conseil d’Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale des Actionnaires de ne pas distribuer de dividende sur le résultat de 2018.

 

Objectifs pour 2019

En ligne avec l’ambition pour 2021, les objectifs 2019 sont les suivants :

Chiffre d’affaires

Le groupe prévoit une croissance organique de son chiffre d’affaires, à périmètre et taux de change constants comprise entre 6% et 8%.

Excédent Brut Opérationnel (EBO)

Le Groupe a l’objectif d’atteindre une marge d’EBO comprise entre 24,8% et 25,8%[3].

Flux de trésorerie disponible

Le groupe a l’ambition de générer un flux de trésorerie disponible compris entre 275 et 290 millions d’euros, incluant les coûts de mise en place des synergies.

 

                                                         

Annexes

Réconciliation du chiffre d’affaires et de l’EBO publié et du chiffre d’affaires et l’EBO à périmètre et taux de change constants, après prise en compte d’IFRS 15

   

Chiffre d'affaires

               

En millions d'euros

 

2017 Statutaire

IFRS 15

Transferts internes

Effet de Périmètre

Effet de change

2017*

Services aux Commerçants

 

535,5

-0,7

-1,8

+75,9

-8,6

600,3

Services Financiers

 

708,3

-9,2

 

+23,9

-0,7

722,3

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

350,0

-31,7

+1,8

 

-23,4

296,7

Worldline

 

1 593,9

-41,5

0,0

99,8

-32,8

1 619,3

*à périmètre constant et taux de change moyens 2018, et après prise en compte des impacts IFRS 15

   

EBO

               

En millions d'euros

 

2017 Statutaire

IFRS 15

Transferts internes

Effet de Périmètre

Effet de change

2017*

Services aux Commerçants

 

112,3

 

-0,3

+16,0

-3,1

124,9

Services Financiers

 

202,1

 

 

+8,0

-0,3

209,9

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

43,6

 

+0,3

 

-4,2

39,7

Coûts centraux

 

-22,6

   

 

 

-22,6

Worldline

 

335,4

0,0

+0,0

+24,0

-7,6

351,8

*à périmètre constant et taux de change moyens 2018

  •  La norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » est entrée en application au 1er Janvier 2018 et son impact sur le chiffre d’affaires de 2017 est de -2,6%.
  •  Les transferts internes correspondent à des transferts et reclassements de certains contrats entre Services aux Commerçants et Mobilité & Services Web Transactionnels.
  •  Les effets de périmètre correspondent à :
    • Dans Services aux Commerçants :
      • L’ajout de SIX Payment Services (1 mois), de MRL Posnet et de Digital River World Payment (10 mois) ; et 
      • La déduction de Paysquare Belgique (3 mois).
    • Dans Services Financiers :
      • L’ajout de SIX Payment Services (1 mois), First Data Baltics (9 mois) et Diamis (12 mois) ; et
      • La déduction de Chèque Services (6 mois).
  •  Les effets de change traduisent principalement la dépréciation du Peso argentin et des monnaies asiatiques par rapport à l’Euro.

Les données 2017 de chiffre d’affaires et d’EBO présentées dans ce communiqué de presse sont basées sur l’information financière 2017 à taux de change et périmètre constants, après prise en compte des impacts d’IFRS 15.

 

Chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2018 par Lignes de Services

 

 

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

T4 2018

T4 2017*

% var

Services aux Commerçants

 

194,5

188,9

+3,0%

Services Financiers

 

216,8

200,4

+8,2%

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

79,6

69,4

+14,7%

Worldline

 

490,9

458,7

+7,0%

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

 

Prochains évènements

24 avril 2019               Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019

30 avril 2019               Assemblé Générale Annuelle des actionnaires

 

Contacts

Contact Investisseurs Worldline

David Pierre-Kahn

Email: David.pierre-kahn@worldline.com

Contact Communication Worldline

Sandrine van der Ghinst

Email: sandrine.vanderghinst@worldline.com

 

A propos de Worldline

Worldline [Euronext: WLN] est le leader du marché européen dans le secteur des services de paiement et de transaction. L’innovation étant au cœur de son ADN, les offres principales de Worldline incluent l’acquisition commerciale paneuropéenne et nationale pour les entreprises physiques ou en ligne, le traitement sécurisé des transactions de paiement pour les banques et les institutions financières, ainsi que des services transactionnels dans la billetterie électronique et pour les organismes publics nationaux.

Grâce à une présence dans plus de 30 pays, Worldline est le partenaire de paiement de choix des commerçants, des banques, des opérateurs de transports publics, des agences gouvernementales et des entreprises industrielles, pour la fourniture de services numériques de pointe.

Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : les Services aux Commerçants, les Services Financiers délivrés notamment par equensWorldline et la Mobilité & Services Web Transactionnels. Worldline emploie environ 11 500 personnes dans le monde et son chiffre d’affaires pro forma est estimé à environ 2,3 milliards d’euros par an. Worldline est une société du groupe Atos. worldline.com

 

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations incluses ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérées comme telles. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies de Worldline, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2017 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 21 mars 2018 sous le numéro de dépôt D.18-0163 et de son Actualisation déposée auprès de l’AMF le 1er août 2018 sous le numéro d’enregistrement D.18-0163-A01.

Les comptes consolidés de l’exercice clos le 31 décembre 2018 de Worldline ont été arrêtés par le Conseil d’Administration du 18 février 2019. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification est en cours d’émission.

Les croissances organiques du chiffre d’affaires et de l’EBO sont présentées à périmètre et taux de change constants et après prise en compte des impacts d’IFRS 15. L’excédent brut opérationnel (EBO) est présenté telle que définit dans le document de référence 2017. Depuis le 1er janvier 2018, les dividendes payés aux minoritaires ne constituent plus un élément du flux de trésorerie disponible mais sont désormais indiqués sur la ligne “dividendes versés”.

Les Lignes de Services sont composées de Services aux Commerçants (Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Luxembourg, Malaisie, Pologne, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse), Services Financiers (en Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hong Kong, Indonésie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour, Suisse et Taiwan), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, Espagne, France, Pays-Bas, Royaume-Uni).

Worldline ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente des actions Worldline ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Worldline en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

         

[1] Prix moyen pondéré par les volumes (volume weighted average price ou VWAP) des Actions Worldline au cours de la période de 20 jours de bourse s’étendant jusqu’au 31 mars 2020 (inclus)

[2] Résultat par action incluant les impacts d’instruments potentiellement dilutifs, calculé sur le résultat net part du Groupe ajusté pour des éléments non-récurrents (part du Groupe), net d’impôt

[3] Correspondant à un objectif initial compris entre 23% et 24% avant effet d’IFRS 16, estimé à environ +180 points de base sur l’EBO.