Accueil / Newsroom / Communiqués financiers / 2019 /

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019

Parfaitement en ligne avec les objectifs de l’année

Chiffre d’affaires : 560 millions d’euros

En croissance de +42,6% à taux de changes constants

En croissance organique de +6,2% à périmètre et taux de changes constants

Confirmation de tous les objectifs 2019

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019  

 

Bezons, 24 avril 2019 – Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le premier trimestre de 2019.

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 559,6 millions d’euros, en croissance organique de +6,2% à périmètre et taux de change constants par rapport au premier trimestre de 2018. Les trois lignes de Services ont contribué à la progression du chiffre d’affaires.

 

Gilles Grapinet, Directeur Général de Worldline a déclaré:

« Worldline annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2019 en croissance organique de +6,2%, parfaitement en ligne avec les objectifs fixés pour l’année ainsi que des évolutions commerciales très positives dans la plupart de ses lignes de services. Je suis particulièrement heureux de la forte dynamique de notre division Acquisition Commerçants dans l’ensemble de nos géographies, en particulier pour les transactions de paiements en ligne et de la croissance à deux chiffres affichée ce trimestre par plusieurs divisions en Services Financiers et en Mobilité & Services Web-Transactionnels.
Concernant la fusion structurante engagée avec SIX Payment Services, je suis très heureux de constater les progrès rapides du programme d’intégration ainsi que le bon départ de l’exécution du programme de synergies, qui bénéficient fortement du travail de préparation très détaillé effectué par les deux équipes avant la finalisation de cette acquisition.
Alors que l’industrie des paiements connait à l’échelle européenne et mondiale une période de changements très rapides, la consolidation émerge plus que jamais une tendance irréversible au sein de l’écosystème des paiements. C’est pourquoi la nouvelle liberté stratégique qui nous est donnée par la décision d’Atos de déconsolider Worldline, arrive à un moment particulièrement opportun et justifie l’attention que notre entreprise continuera à porter plus que jamais à la consolidation stratégique de l’Europe des paiements dans les trimestres à venir. »

 

Pour l’analyse de la performance du Groupe, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 est comparé avec le premier trimestre 2018 à périmètre et taux de change constants, présenté en annexe. La performance pour le premier trimestre 2019 sur une base comparable à celle du T1 2018 est exposée ci-dessous :

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 par Ligne de Services

   

Chiffre d'affaires

 

         

 

En millions d'euros

 

T1 2019

T1 2018*

% croissance organique

 

Services aux Commerçants

 

261,8

250,8

+4,4%

 

Services Financiers

 

213,2

202,4

+5,3%

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

84,6

73,8

+14,6%

 

Worldline

 

559,6

527,1

+6,2%

                 

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin mars 2019

Le chiffre d’affaires de Services aux Commerçants a atteint 261,8 millions d’euros, en amélioration de +11,0 millions d’euros ou +4,4% en croissance organique par rapport au T1 2018.

  • Les Services de Paiements aux Commerçants ont connu une croissance à un chiffre (dans le milieu de la fourchette), supportée par :
    > Une forte croissance à un chiffre dans l’Acquisition Commerçants en Europe Continentale grâce à des volumes plus importants et un meilleur mix en Belgique, en Autriche, aux Pays-Bas, et aux succès des offres spécialisés par marché. Par ailleurs, des effets positifs de prix et de volumes ont été enregistrés dans des marchés en plus forte croissance tels que la République Tchèque, l’Allemagne, la Pologne et les pays baltes ;
    > Une croissance continue des volumes en Inde ;
    > Une solide croissance à deux chiffres dans les volumes d’acquisition de paiement en ligne ;
  • Ces bons résultats ont toutefois été en partie affectés par la baisse du chiffre d’affaires de l’activité Terminaux de Paiements.
  • Les Services Digitaux aux Commerçants ont été quasiment stables, avec de bonnes augmentations des volumes de Digital retail en Péninsule Ibérique et au Benelux, compensés par de plus faibles ventes de kiosks digitaux au Royaume Uni.

La croissance organique de Services aux Commerçants au premier trimestre 2019 est restée forte avec de bonnes tendances commerciales constatées en Acquisition Commerçants et en Acceptation des paiements en ligne et omni-canaux, atteignant ainsi plus de +7,5% en excluant les Services de Terminaux de Paiements.

 

Le chiffre d’affaires de Services Financiers a atteint 213,2 millions d’euros, en amélioration organique de +10,8 millions d’euros ou +5,3%.

  • Le chiffre d’affaires de la division Traitement Emetteurs a eu une forte croissance à un chiffre, portée par l’augmentation continue des transactions d’authentification forte et un bon niveau d’activité projet. Les anciennes entités SIX Payment Services ont également contribuées à cette croissance.
  • Le chiffre d’affaires des Paiements non-cartes a affiché une croissance à deux chiffres comparé au premier trimestre de l’an dernier, bénéficiant de bons volumes de transactions de paiements SEPA en Allemagne, en Italie, et aux Pays-Bas, de la poursuite d’une croissance forte des volumes sur le schéma néerlandais iDeal et de la montée en puissance du contrat Commerzbank.
  • La division Digital Banking a également eu une forte croissance de son chiffre d’affaires, grâce à des niveaux de ventes plus élevées en France, en Belgique et en Europe Centrale.

La croissance a été cependant atténuée par un chiffre d’affaires plus faible en Traitements acquéreurs dû à une base de comparaison élevée au premier trimestre de l’année dernière au cours duquel une activité projet particulièrement élevée avait été enregistrée.

La ligne de service Mobilité & Services Web-Transactionnels a atteint un chiffre d’affaires de 84,6 millions d’euros, en amélioration organique de +10,8 millions d’euros ou +14,6% comparé à l’année précédente. Les trois divisions ont contribué à cette forte croissance :

  • Le contributeur le plus important a été la division e-Consommateurs & Mobilité, principalement grâce à la croissance continue des contrats « Contacts » et à un important renouvellement de contrat pour un prestataire de services de premier plan.
  • La croissance d’e-Ticketing a été portée par le démarrage du nouveau programme de carte de transport d’Île-de-France « Smart Navigo », ainsi que grâce aux projets et aux volumes de transactions des programmes d’open payments « Tap2Use » déployés dans plusieurs villes françaises. L’Amérique latine a également contribué à la croissance.
  • Enfin, les Services Numériques de Confiance ont bénéficié d’un fort dynamisme avec plusieurs agences gouvernementales françaises, ainsi que la montée en puissance des contrats visant à sécuriser la traçabilité et la collecte des droits d’accise sur les produits de tabac, dans le contexte de la directive Européenne sur les Produits du Tabac.

Activité Commerciale au cours du premier trimestre 2019

Services aux Commerçants

L’Acquisition Commerçants a été très dynamique lors du premier trimestre 2019, avec un nombre de transactions acquises en croissance à deux chiffres globalement, supportée pas une croissance rapide des volumes en Europe Centrale & de l’Est ainsi qu’en Inde.

S’appuyant sur la solution Worldline Online Payment Acceptance, un nouveau contrat d’acquisition d’ e-commerce pan-européen a été signé avec American Express Global Business Travel, l’un des plus importants agents de voyages professionnels au niveau mondial. Worldline fournira pendant une période de 3 ans ce service dans 16 pays européens ainsi qu’à Hong Kong.

L’appétit du marché pour le nouveau terminal de paiement autonome VALINA a été confirmé par un contrat important signé avec l’entreprise Suédoise Speed Services pour équiper les photomatons, casiers, distributeurs automatiques, et billetteries dans plusieurs pays nordiques.

Enfin, les synergies de chiffre d’affaires avec SIX Payment Services se matérialisent rapidement, avec en particulier une solution de collecte de paiements développée avec Citibank pour Shell en Allemagne.

Concernant les nouveaux produits et services :

  • YUMI, le nouveau terminal de paiement de Worldline, a été lancé avec succès en Janvier. Cette nouvelle solution concilie commerce physique et en ligne et est facilement personnalisable par le distributeur. Grâce à sa capacité de pivoter à 360°, l’écran tactile de 7 pouces du YUMI fait face aux clients, offrant une interface omni canale intuitive ;
  • Début Avril, Worldline a annoncé l’introduction d’une solution de paiement dédiée aux « marketplace » en ligne. Le commerce sur les « marketplace » en ligne est en très forte augmentation représentant 40% du total du marché e-commerce, Forrester prévoyant une augmentation à 66% des dépenses des consommateurs en ligne en 2022. Cette solution répond aux spécificités de positionnement d’une « marketplace » en assurant des processus de paiement sans friction avec toutes les parties prenantes de l’écosystème.

Services Financiers

Au-delà du renouvellement lors du premier trimestre de plusieurs contrats importants d’externalisation, les synergies commerciales avec SIX Payment Services ont permis la signature d’un important contrat d’authentification à double facteurs pour le paiement en ligne pour une grande organisation de la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Une solution de gestion de la fraude a également été vendue à l’une des plus importante banques nordiques.

Concernant la DSP2, Worldline a déjà produit pour 17 banques européennes le rapport sur la fraude requis par la DSP2. De nombreux nouveaux contrats DSP2-TPP ont également été signés permettant à ces « Third Party Providers » de développer des services d’informations bancaires et d’initiation de paiements.

 

Mobilité & Services Web transactionnels

En Billetterie Electronique, suite à une année exceptionnelle en 2018, avec le lancement de l’Open Payment à Dijon et après avoir été choisi pour le projet Ile de France Smart Navigo, Worldline a confirmé ce succès en remportant deux nouveaux contrats. Le premier pour construire pour une ville française le Pass Mobilité combinant transports publics, partage de voiture et vélo. Le second pour construire un nouveau service d’Open Payment pour des navettes connectant les aéroports au centre-ville. Worldline a également prolongé 3 contrats de collecte des paiements automatisé, avec deux provinces en Argentine et une ville au Chili.

En e-Consommateur & Mobilité, Worldline a renouvelé en France un contrat et en remporté un nouveau pour fournir des services de gestion de boites emails pour le compte d’importants prestataires de services.

Concernant les solutions de Services Numériques de Confiance :

  • Worldline a été sélectionné par 4 gouvernements dans le cadre de la directive Européenne sur les Produit du Tabac, pour fournir une solution logiciel qui va générer et distribuer des codes d’identifications uniques (Unique Identification Code – « UID ») appliqués sur tous les emballages de produit de tabac à localiser pour permettre la collection et le paiement correct des impôts et droits d’accise;
  • De plus, Worldline a renouvelé des contrats d’émission pour 2 des principales cartes d’assurance maladie allemandes.

 

Carnet de commande et perspectives commerciales

Le carnet de commande à la fin de mars 2019 était de 3,4 milliards d’euros.

Les perspectives commerciales sont très solides.

  • Services aux Commerçants devrait bénéficier en 2019 du fort dynamisme commercial de son activité d’acquisition, soutenu par sa nouvelle position de leader découlant de l’acquisition de SIX Payment Services. La division tirera également profit du succès de sa solution de collecte et d’acceptation de paiements pour e-marchands globaux, de son service d’acquisition pan-européen et du lancement de sa nouvelle plateforme de paiement omni-canal One Commerce Hub. Les ventes de terminaux de paiement devraient bénéficier des nouveaux modèles YUMI et VALINA.
  • Dans les Services Financier, Worldline anticipe une nouvelle année de développement commercial robuste grâce à d’importantes opportunités commerciales d’externalisation de processing de paiements cartes et non-cartes, et à ses solutions de Paiements Instantanés et de gestion d’API dans le contexte de la mise en place de la DSP2 et des réglementations relatives au Paiement Instantané.
  • Enfin dans Mobilité & Services Web Transactionnels, Worldline anticipe de continuer à déployer sa technologie d’Open Payments pour les services de Billetterie Electronique, ainsi que de mettre en place de nouvelles plateformes Contact pour les banques et les entreprises industrielles.

 

Conséquences estimées du projet d’évolution de la structure actionnariale de Worldline

Contexte

Il est rappelé que le 30 janvier 2019, Atos, société mère de Worldline, a annoncé la distribution en nature à ses actionnaires d’environ 23,5% du capital social de Worldline (sous réserve de l’approbation des actionnaires d’Atos lors de l’assemblé générale planifiée le 30 avril 2019). En conséquence, Atos conserverait environ 27,3% du capital social de Worldline qui, par conséquence ne fera plus partie du Groupe Atos.

Bénéfices Stratégiques pour Worldline

Comme communiqué précédemment, ce projet d’évolution de la structure actionnariale de Worldline améliorerait la flexibilité stratégique de la Société, permettant de poursuivre sa stratégie et confirmer son statut d’acteur de premier plan dans le cadre de la consolidation du marché européen des paiements. Le projet envisagé permettrait également l’élargissement du flottant du Groupe et l’amélioration de la visibilité et de la liquidité de l’action Worldline auprès de la communauté des investisseurs. La gouvernance de Worldline sera adaptée en conséquence avec une diminution du nombre de représentants d’Atos  au sein du Conseil d’Administration, et une augmentation du nombre d’administrateurs indépendants. De plus depuis le 1er février 2019, le Directeur Général de Worldline n’occupe plus aucune fonction au sein du Groupe Atos et dédie 100% de son temps à Worldline.

Réorganisation du Groupe, mise en place de l’Alliance Atos-Worldline et impacts financiers de la séparation d’Atos

D’un point de vue opérationnel, compte tenu de la volonté d’Atos et du Groupe Worldline de maintenir un partenariat industriel et commercial solide afin de conserver une coopération mutuellement avantageuse, Worldline et Atos prévoient de conclure un accord couvrant quatre principaux domaines : les ventes, la recherche et développement (R&D), les ressources humaines et les achats. La mise en place de cette Alliance, qui permettra de faciliter la transition de Worldline du statut de filiale contrôlée d’Atos vers celui de société indépendante, est en cours.

Worldline compte mettre fin rapidement aux différents accords de prestations de services mis en place avec Atos depuis l’introduction en bourse de la société, concernant notamment les domaines tels que :

  • L’infrastructure, les solutions et la gestion des systèmes d’information internes;
  • Les services partagés, notamment les ressources humaines, la finance, le département fusion-acquisition, et la communication.

Après le travail nécessaire de séparation des systèmes d’information d’Atos et des fonctions supports mutualisées, ces accords de prestation de services seront remplacés par un renforcement des équipes centrales et des systèmes d’information de Worldline, comme anticipé et déjà inclus dans la trajectoire à trois ans 2019-2021.

 

Objectifs 2019

Le Groupe confirme tous les objectifs de 2019 indiqués dans son communiqué de presse du 30 janvier 2019 :

Chiffre d’affaires

Le groupe prévoit une croissance organique de son chiffre d’affaires, à périmètre et taux de change constants comprise entre 6% et 8%

Excédent Brut Opérationnel (EBO) 

Le Groupe a l’objectif d’atteindre une marge d’EBO comprise entre 24,8% et 25,8%[1].

Flux de trésorerie disponible 

Le groupe a l’ambition de générer un flux de trésorerie disponible compris entre 275 et 290 millions d’euros, incluant les coûts de mise en place des synergies.

 

Annexe: Réconciliation du chiffre d’affaires du premier trimestre 2018 avec le chiffre d’affaires du premier trimestre 2018 à périmètre et taux de change constants

 

Pour l’analyse des performances du Groupe, le chiffre d’affaires du T1 2019 est comparé avec le chiffre d’affaires du T1 2018 à périmètre et taux de change constants.

La réconciliation entre le chiffre d’affaires publié du T1 2018 et le chiffre d’affaires du T1 2018 à périmètre et taux de change constants est présentée ci-dessous (par Ligne de Services) :

   

Revenue

           

en millions d'euros

 

T1 2018

Effets de périmètre**

Effets de change

T1 2018*

Services aux Commerçants

 

138,1

+111,4

+1,3

250,8

Services Financiers

 

178,4

+23,3

+0,7

202,4

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

77,6

 

-3,8

73,8

Worldline

 

394,1

+134,7

-1,7

527,1

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin mars 2019

** A taux de change moyens à fin décembre 2018

  • Les effets de périmètres correspondent à l’ajout du chiffre d’affaires du T1 2018 de SIX Payment Services.
  • Les effets de changes traduisent principalement la dépréciation du Peso Argentin, en partie compensé par l’appréciation du Franc Suisse.

 

Conférence téléphonique

Gilles Grapinet, Directeur Général, Marc-Henri Desportes, Directeur Général Délégué et Eric Heurtaux, Directeur Financier, commenteront le chiffre d’affaires du premier trimestre 2019, mercredi 24 avril 2019 à 18h15 (CET, Paris).

La conférence téléphonique sera accessible par webcast:

Royaume-Uni (Local):

 +44 (0) 844 571 8892

France (Local):

 +33 (0)1 76 70 07 94

Allemagne (Local):

 +49 (0)69 2443 7351

Etats-Unis (Local):

 +1-631-510-7495

Standard international:

 +44 (0) 2071 928000

 

Code: 7745877

Après la conférence, la ré-écoute du webcast sera disponible sur worldline.com, rubrique Investisseurs.

 

Prochains évènements

30 avril 2019               Assemblée générale annuelle

 

Contacts

 

Relations investisseurs

David Pierre-Kahn

Email: David.pierre-kahn@worldline.com

 

Communication

Sandrine van der Ghinst

Email: sandrine.vanderghinst@worldline.com

 

Presse

Anne-Sophie Gentil

Email: asgentil@teamfluence.eu

 

A propos de Worldline

Worldline [Euronext: WLN] est le leader du marché européen dans le secteur des services de paiement et de transaction. L’innovation étant au cœur de son ADN, les offres principales de Worldline incluent l’acquisition commerciale paneuropéenne et nationale pour les entreprises physiques ou en ligne, le traitement sécurisé des transactions de paiement pour les banques et les institutions financières, ainsi que des services transactionnels dans la billetterie électronique et pour les organismes publics nationaux.

Grâce à une présence dans plus de 30 pays, Worldline est le partenaire de paiement de choix des commerçants, des banques, des opérateurs de transports publics, des agences gouvernementales et des entreprises industrielles, pour la fourniture de services numériques de pointe.

Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : les Services aux Commerçants, les Services Financiers délivrés notamment par equensWorldline et la Mobilité & Services Web Transactionnels. Worldline emploie environ 11 500 personnes dans le monde et son chiffre d’affaires pro forma est estimé à environ 2,3 milliards d’euros par an. Worldline est une société du groupe Atos. worldline.com

 

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations incluses ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérées comme telles. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies de Worldline, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2018 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 21 mars 2019 sous le numéro de dépôt D.19-0185.

Les croissances organiques du chiffre d’affaires et de l’EBO sont présentées à périmètre et taux de change constants. L’excédent brut opérationnel (EBO) est présenté telle que définit dans le document de référence 2018.

Les Lignes de Services sont composées de Services aux Commerçants (Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Luxembourg, Malaisie, Pologne, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse), Services Financiers (en Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hong Kong, Indonésie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour, Suisse et Taiwan), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, Espagne, France, Pays-Bas, Royaume-Uni).

Worldline ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente des actions Worldline ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Worldline en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

 

[1] Correspondant à un objectif initial compris entre 23% et 24% avant effet d’IFRS 16, estimé à environ +180 points de base sur l’EBO.