Accueil / Newsroom / Communiqués financiers / 2020 /

Chiffre d’affaires résilient au premier trimestre 2020

Chiffre d’affaires résilient au premier trimestre 2020

Chiffre d’affaires: 575 millions d’euros, +2,0% de croissance organique

Adaptation rapide de Worldline au contexte COVID-19

Mise à jour des objectifs 2020 :

Chiffre d’affaires, taux d’EBO et taux de conversion du flux de trésorerie

 attendus globalement comparables à 2019[1]

Progrès significatifs réalisés en vue de la finalisation

de l’acquisition Ingenico

Nouveau contrat à long-terme majeur d’externalisation de transactions de paiements non-cartes

avec UniCredit en Allemagne et en Autriche

Acquisition ciblée de GoPay, acteur spécialisé dans le paiement en ligne

renforçant la position de Worldline dans l’e-commerce en Europe de l’Est

Bezons, 23 avril 2020 – Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels, annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le premier trimestre de 2020 et la mise à jour de ses objectifs 2020 dans le nouveau contexte COVID-19.

 

Gilles Grapinet, Président - Directeur Général de Worldline a déclaré:
Face au COVID-19 et à ses conséquences, Worldline a su s’adapter vite aux nouvelles contraintes sanitaires partout dans le monde tout en assurant, grâce à la mobilisation de ses équipes, la sécurité de ses collaborateurs et une continuité opérationnelle totale. Nous nous sommes pleinement mobilisés, partout en Europe, pour soutenir les commerçants dans ce moment particulièrement difficile et nous sommes engagés dans la mise en œuvre des nombreuses initiatives locales d’augmentation des limites de paiement sans contact.
Malgré un contexte économique brutalement dégradé par les politiques de confinement décidées dans la plupart des grands pays du Groupe, la performance du premier trimestre avec une croissance de +2% montre une forte résilience de notre modèle d’affaires, grâce entre autre à la croissance de notre division Services Financiers qui compense partiellement le très fort ralentissement à compter du mois de mars des activités de Services aux Commerçants. Cette résilience nous permet également de mettre à jour nos objectifs de l’année 2020 en dépit des incertitudes liées au COVID-19.
Worldline a enregistré parallèlement des avancées importantes sur sa feuille de route stratégique avec en particulier la signature d’un nouveau très grand contrat d’externalisation avec UniCredit et l’acquisition ciblée de GoPay, un acteur spécialisé dans le paiement en ligne en Europe Centrale.
Enfin, la préparation de la finalisation de l’acquisition d’Ingenico, prévue sans changement au cours du troisième trimestre de cette année, progresse selon le calendrier établi grâce à la mobilisation très efficace des deux groupes.

 

Adaptation rapide de Worldline au contexte du COVID-19

Le risque de pandémie est l’un des risques traditionnellement couvert par le Plan de Continuité des Opérations du Groupe. Ce plan qui a été activé dès février 2020, ce qui a permis d’augmenter le taux de télétravail des employés du Groupe au fur et à mesure du développement de la crise et dans une totale conformité avec les exigences réglementaires locales. Ces mesures garantissent à la fois les deux objectifs prioritaires de protection de la santé des employés du Groupe et d’exécution continue de ses services.

En outre, la force de vente de Worldline a maintenu un dialogue constant avec ses clients et a en particulier soutenu les distributeurs pour augmenter leurs capacités de click & collect, permis aux commerçants de mettre sur pied rapidement une activité on-line, promu les paiements sans contact ainsi que les terminaux de paiement mobiles.

Des actions fortes ont également été prises pour adapter la base de coûts aux conséquences du COVID-19, entre autres,

·         Un gel des recrutements a été mis en place ;

·         Les augmentations des salaires ont été reportées ;

·         Des mesures spécifiques relatives aux congés payés et à d’autres mesures ont été prises ;

·         Des contrats avec les grands fournisseurs ont été adaptés ;

·         Des revues de projets ont été conduites ; et

·         Toutes les dépenses discrétionnaires, incluant les coûts de voyage, ont été arrêtées.

Le contrôle des risques commerçants a été renforcé. A cet égard, nos équipes de haut-niveau de gestion des risques ont été étoffées avec de nouveaux membres et de nouveaux outils.

Enfin, Worldline, aux côtés de ses partenaires (banques et marques de paiement) a contribué, dans de nombreux pays à travers l’Europe (Belgique, Pays Bas, Allemagne, Suisse, etc…) à la mise en œuvre de l’augmentation des limites de paiement sans contact afin d’encourager les paiements électroniques et limiter le risque de transmission du virus COVID-19 via la circulation des pièces et billets, dans le cadre des recommandations l’Organisation Mondiale de la Santé.

 

Un chiffre d’affaires du premier trimestre résilient

 

Pour l’analyse de la performance du Groupe, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 est comparé avec le premier trimestre 2019 à périmètre et taux de change constants, présenté en annexe. La performance pour le premier trimestre 2020 sur une base comparable à celle du T1 2019 est exposée ci-dessous :

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 par Ligne de Services

 

 

 

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

T1 2020

T1 2019*

% Croissance Organique

Services aux Commerçants

 

267,2

266,3

+0,4%

Services Financiers

 

223,0

214,2

+4,1%

Mobilité & Services Web Transactionnels

84,6

83,2

+1,6%

Worldline

 

574,8

563,7

+2,0%

* à périmètre constant et taux de change moyen à fin mars 2020

 

Le chiffre d’affaires de Services aux Commerçants a atteint 267,2 millions d’euros, en croissance organique de  +1,0 million d’euros ou +0,4% par rapport au T1 2019.

 

Après une croissance à deux chiffres enregistrée durant les deux premiers mois de l’année, la Ligne de Services a été impactée par la réduction globale des transactions de paiement suite aux mesures de distanciation sociale, de confinement et de fermeture de magasins adoptées dans un contexte de crise sanitaire COVID-19 dans toutes les zones géographiques clés où le Groupe opère.

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires des Services de Paiement aux Commerçants (acquisition commerçants, acceptation de paiement en ligne et omni-canal, terminaux de paiement) a légèrement augmenté au cours du premier trimestre, sous l’effet d’évolutions contrastées :

·         D’un côté, une réduction des volumes de transaction sans précédent a été enregistrée dans les secteurs fortement impactés par les mesures de confinement tels que le tourisme et les activités événementielles (compagnies aériennes, agences de voyage et croisière, boutiques duty free, hébergement, conversion des transactions en devises étrangères), la restauration, la distribution de produits pétroliers et le commerce de détail « non essentiel ».

·         D’un autre côté, cette baisse des transactions a été néanmoins partiellement compensée par des volumes de transaction plus importants avec les distributeurs de produits alimentaires, les pharmacies et par davantage de transactions en ligne pour les activités non impactées par le COVID-19, tels que le divertissement en ligne et la vente à distance.

Globalement, les volumes de transactions d’acquisition ont diminué de plus de 30% depuis mi-mars comparé à la même période de l’an dernier.

Concernant les terminaux de paiement, les ventes ont légèrement diminué mais ont été globalement résilientes grâce à une forte demande pour les terminaux mobiles nécessaires pour les livraisons et grâce au terminal de paiement autonome VALINA, pour distributeurs automatiques, nouvellement lancé.

Enfin, le chiffre d’affaires des Services Digitaux aux Commerçants a également légèrement crû, en partie grâce à une activité « Click & Drive » et «  Click & Collect » plus forte notamment avec les distributeurs français.

Le chiffre d’affaires des Services Financiers a atteint 223,0 millions d’euros, en amélioration organique de +8,8 millions d’euros ou +4,1%. Comme prévu, cette ligne d’activité a globalement fait preuve de résilience dans le contexte économique actuel grâce aux flux de paiements récurrents (tels que les paiements de loyer, d’eau ou d’électricité, etc.), aux nouveaux grands contrats d’externalisation et aux projets en cours avec les banques et institutions financières.

Plus spécifiquement, le chiffre d’affaires des Paiements Non-cartes n’a pas été affecté par le COVID-19 et a enregistré une forte croissance à deux chiffres, principalement tirée par :

·         Une hausse des volumes de paiements de compte à compte (+8%); et

·         La montée en puissance de grands contrats d’externalisation tels que Commerzbank ainsi que le nouveau contrat majeur à long terme avec UniCredit en Allemagne et en Autriche qui vient d’être annoncé.

Digital Banking n’a pas non plus été affecté par l’environnement de crise actuel, bénéficiant de plus de requêtes d’Authentifications Fortes pour les transactions e-Commerce (+40% pour l’ensemble des transactions ACS, Authentification Forte et porte-monnaie électronique), couplées à une hausse des volumes d’e-brokerage.

Le chiffre d’affaires de Traitement Emetteurs a été légèrement impacté par le COVID-19, mais ces impacts ont été compensés par la montée en puissance du contrat OP en Finlande, la légère augmentation du nombre de cartes gérées et la hausse des volumes d’émissions, reflétant une utilisation accrue des cartes de paiement, notamment pour les paiements de faible valeur ou sans contact.

Enfin, comme prévu, le chiffre d’affaires de Traitement Acquéreurs a légèrement diminué. En effet, la division a été la plus impactée par le COVID-19, du fait de la baisse du volume des transactions traitées pour des acquéreurs locaux aux Pays-Bas, en France, en Italie et en Belgique depuis le mois de mars.

Le chiffre d’affaires de Mobilité & Services Web-Transactionnels a été de 84,6 millions d’euros, en amélioration organique de +1,3 million d’euros ou +1,6% comparé à l’année précédente.

·         Le chiffre d’affaires de Services Numériques de Confiance a été en croissance à deux chiffres, grâce à davantage d’activités avec diverses entités gouvernementales françaises, en particulier l’Agence de Services et de Paiement, l’Agence Nationale des Titres Sécurisés et l’Assurance Maladie (Dossier Médical Partagé). L’activité a aussi été soutenue en Amérique Latine, en particulier pour le contrat de collecte des impôts Salta et pour Farmalink.

·         Le chiffre d’affaires en e-Consommateur & Mobilité a diminué principalement en lien avec la baisse du nombre de projets et une réduction des reventes d’équipements à valeur ajoutée ce trimestre.

·         Le chiffre d’affaires de Billetterie Electronique est resté quasiment stable, bien qu’étant le plus impacté par la situation du COVID-19. En effet, cette division a souffert d’un chiffre d’affaires et d’un volume de billetterie réduits à la toute fin du trimestre, mais a par ailleurs bénéficié du développement continu des contrats Tap2Use, et en particulier de la phase de projet du nouveau contrat Open Payment signé avec l’opérateur de transport public lyonnais SYTRAL.

 

Activité Commerciale et réalisations clés du cours du premier trimestre 2020

Services aux Commerçants

Suite à la signature du contrat pan-Européen avec Subway annoncée en février, le succès commercial des solutions de paiement en ligne de Worldline a encore été confirmé ce trimestre avec :

·         La signature d’un contrat avec une société d’impression et design en ligne, pour qui Worldline offrira une solution « one-stop shop » pour l’acceptation et l’acquisition des paiements en ligne dans plusieurs pays en Europe.

·         Un contrat pan-Européen d’acceptation et d’acquisition de paiements avec le vendeur d’instrument de musique en ligne Gear4music.

Enfin, Worldline a pénétré avec succès le marché des chargeurs pour véhicules électriques. En effet, le Groupe fournira au plus important fournisseur européen de services de chargement de véhicules électriques, une application mobile, qui permettra aux conducteurs d’avoir accès aux stations de recharge et de payer pour le service, grâce à l’intégration de l’application Saferpay et de la solution d’acquisition de Worldline.

Services Financiers

Au-delà du très important nouveau contrat d’outsourcing signé avec UniCredit décrit ci-après, l’activité commerciale des Services Financiers a été très soutenue. En particulier :

·         Worldline a signé un contrat important de gestion de transactions DAB (distributeur automatique de billets) avec la Brinks pour la BPCE, pour qui le Groupe va gérer approximativement 300 millions de transactions par an pour environ 11 000 DAB sur 10 ans. Ce nouveau contrat illustre parfaitement la stratégie de Worldline de se développer sur le marché de la gestion de transaction DAB, qui est actuellement au niveau pan-Européen en cours de consolidation et d’externalisation chez un nombre réduit de fournisseurs;

·         Un important contrat de traitement émetteur a été renouvelé avec une institution financière européenne majeure; et

·         Worldline a été choisie par la Banque Centrale de Curacao et Saint-Martin pour mettre en place les paiements instantanés, démontrant ainsi l’expertise du Groupe dans ce domaine.

Mobilité & Services Web Transactionnels

En Billetterie Electronique, Worldline a été sélectionné par SYTRAL, l’autorité de transport public de la région lyonnaise, pour mettre en œuvre sa solution « Tap 2 Use », permettant aux voyageurs d’acheter et de valider leur voyage en utilisant leurs cartes EMV. Cette solution, qui inclut des validateurs, le back office de billetterie et l’acceptation des paiements, confirme une fois de plus le leadership de Worldline dans le déploiement de solutions d’Open Payment pour les opérateurs de transport public. De même, Worldline a renouvelé son contrat avec deux franchises ferroviaires au Royaume-Uni pour fournir des services d’information aux opérateurs ferroviaires et aux passagers.

En e-Consommateur & Mobilité, Worldline va mettre en œuvre sa solution « Smartpush » pour l’émission et la surveillance de SMS et messages vocaux sécurisés, pour une branche de la Sécurité Sociale française en charge des paiements de nombreuses subventions pour les familles.

 

En Services Numériques de Confiance, plusieurs contrats ont été renouvelés ou prolongés. En particulier, Worldline a prolongé son contrat actuel de traçabilité sécurisée dans le cadre des processus de contrôle imposés par l’UE pour gérer la collecte et le paiement des droits d’accise.

 

Carnet de commandes

Le carnet de commandes à fin mars 2020 a augmenté à 3,9 milliards d’euros.

 

Poursuite de la mise en œuvre de la vision stratégique de Worldline

Contrat à long terme majeur signé avec UniCredit portant sur l’externalisation du traitement des transactions de paiements non-cartes

Worldline a annoncé le 27 février 2020 la signature d’un partenariat stratégique à long terme avec UniCredit, une institution financière de premier plan en Europe. Worldline traitera tous les paiements SEPA (Single Euro Payments Area), les paiements instantanés, les paiements multidevises, les paiements nationaux et les paiements de montant élevé pour UniCredit en Autriche et Allemagne. Ce nouveau contrat d’externalisation majeur suit celui de Commerzbank annoncé en 2018 et apporte une nouvelle preuve de la pertinence de la proposition de valeur d’externalisation de Worldline, non seulement en tant que fournisseur, mais aussi en tant que partenaire privilégié de long-terme apportant innovation, compétitivité des prix et garantie de conformité réglementaire.

Progrès significatifs réalisés pour la finalisation de l’opération Ingenico

Le 3 février 2020, Worldline et Ingenico ont annoncé que leurs Conseils d’Administration respectifs avaient approuvé à l’unanimité un accord de rapprochement selon lequel Worldline lancerait une offre publique sur toutes les actions Ingenico et sur les OCEANEs en circulation, créant un nouveau leader mondial du secteur avec un chiffre d’affaires combiné d’environ 5,3 milliards d’euros en 2019, dont environ 2,5 milliards d’euros dans les paiements et services transactionnels. Depuis son annonce, cette opération a été particulièrement bien perçue par les clients et les partenaires clés des deux groupes, soulignant son rationnel économique et industriel très convaincant.

Grâce à la mobilisation totale des équipes des deux groupes, des progrès significatifs ont été réalisés quant aux processus à conduire et aux autorisations à obtenir pour être en mesure de finaliser la transaction durant le troisième trimestre 2020 comme initialement annoncé.

En particulier:

-          Tous les dépôts ou pré-dépôts visant à obtenir les approbations réglementaires requises pour la transaction (autorisations des autorités de supervision financière, de contrôle des investissements étrangers, ou de contrôle des concentrations) ont été réalisés et sont en cours de discussion avec les régulateurs, et les procédures d’obtention des diverses autorisations progressent comme prévu

-          Le comité d’entreprise d’Ingenico a rendu son avis au sujet de l’acquisition envisagée, et Worldline a finalisé le processus d’information de ses propres comités d’entreprise à cet égard;

-          Le prêt relais pour le financement de la transaction est confirmé par un groupe de 8 banques pour un montant maximal de 2,6 milliards d’euros. Ce prêt relais sera disponible pour une durée pouvant aller jusqu’à deux ans.

En outre, les activités préliminaires de préparation de l’intégration ont dorénavant commencé, en ligne avec la méthode reconnue de « Day-1 readiness » de Worldline dans le respect des réglementations applicables, sous la supervision de la direction des deux sociétés.

 

Acquisition ciblée de GoPay, acteur spécialisé dans le paiement en ligne en Europe de l’Est

 

Le 8 avril 2020, Worldline a signé l’acquisition de 53% de GoPay, leader des services d’agrégation de paiement en ligne en pour les petites ou moyennes entreprises (PME) en République Tchèque. Le prix payé pour cette acquisition correspond à un multiple d’acquisition (valeur d’entreprise sur EBO) inférieur au multiple actuel de Worldline.

 

Ayant généré environ 7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 et un EBO d’environ 2 millions d’euros, GoPay emploie actuellement 45 employés et gère les paiements en ligne d’environ 9 000 e-shops en République Tchèque, avec une présence en Slovaquie et en Pologne. La proposition de valeur de GoPay est basée sur un accès rapide à un moteur d’agrégation de paiement de haute qualité, adapté aux besoins des petites entreprises et offrant une large gamme de moyens de paiement locaux.

Avec cette acquisition, Worldline:

·         Saisit une opportunité rare pour développer son activité de online payment collecting sur le marché en forte croissance d’Europe de l’Est;

·         Améliore son expertise locale de go-to-market digital ;

·         Renforce sa position concurrentielle en République Tchèque et son partenariat avec Komercni Banka.

Avec un historique de croissance du chiffre d’affaires à deux chiffres et une profitabilité solide, il est attendu que GoPay contribue au renforcement du profil financier de la division Services aux Commerçants de Worldline.

Le propriétaire et directeur actuel de GoPay, Pavel Schwarz, va continuer à être totalement impliqué dans les opérations quotidiennes de la société et jouera un rôle clé au service du développement produit, de la réalisation des synergies et du plan d’affaires ambitieux.

La finalisation de la transaction est prévue durant le troisième trimestre de 2020 après l’obtention des autorisations réglementaires usuelles nécessaires, et Worldline a la possibilité d’acquérir en 2022 les actions restantes.

 

Position de liquidité financière de Worldline

Dans le contexte actuel de COVID-19, il est rappelé que Worldline bénéficie d’une excellente position de liquidité financière à la fois sur le court et long terme, ainsi que d’une notation stable/BBB de S&P Global. Aucun de ses instruments de dette n’est soumis à des covenants bancaires.

En particulier, au 31 décembre 2019 :

·         L’endettement net de la société était limité à 641 millions d’euros, correspondant à un ratio d’endettement dette nette/EBO 2019 inférieur à 1,1x .

·         La position de trésorerie brute était de 500 millions d’euros et le programme de billet de trésorerie n’avait été tiré que pour un montant limité de 63 millions d’euros, qui a été remboursé au T1.

·         La facilité de crédit renouvelable de 600 millions d’euros n’était pas utilisée et reste aujourd’hui complètement disponible.

Sur le long terme :

·         La dette à long terme est constituée de deux obligations émises dans le cadre de l’acquisition des intérêts minoritaires d’equensWorldline en 2019 : une obligation convertible OCEANE de 600 millions d’euros arrivant à maturité en 2026 et une obligation de 500 millions d’euros arrivant à maturité en 2024.

Enfin, pour ce qui concerne le financement de l’acquisition d’Ingenico :

·         Le prêt relais est sécurisé avec un groupe de 8 banques, pour un montant pouvant aller jusqu’à 2,6 milliards d’euros et pour une durée maximale pouvant allant jusqu’à 2 ans après la finalisation prévue de l’opération.

 

Mise à jour des objectifs 2020 adaptés au nouveau contexte COVID 19

 

Les objectifs 2020 publiés le 3 février 2020 ayant été publiés avant l’impact du Covid-19, le Groupe met à jour aujourd’hui ses trois objectifs pour l’année 2020, sur la base du scénario sanitaire et macro-économique décrit ci-après.

Il est attendu que les conséquences de la pandémie COVID-19 se prolongent tout au long de l’année 2020, du fait des mesures exceptionnelles de restrictions sociales et économiques mise en œuvre dans la plupart des principaux marchés du Groupe. Dans ce contexte, le Groupe a retenu le scénario suivant pour ses analyses :

-          Au cours du second trimestre : Worldline anticipe que ses activités resteront fortement impactées du fait du maintien des mesures de fermeture de magasins non-essentiels, d’un confinement strict et/ou de mesures de distanciation sociale au cours de la quasi-totalité du trimestre.

-          Au cours du second semestre de 2020 : le scénario est basé sur une hypothèse de levée très graduelle des contraintes gouvernementales. La réouverture du commerce « non-essentiel » et l’augmentation des flux de paiement domestiques reflèteront une reprise progressive de l’activité commerciale locale; en revanche, il est anticipé que les activités liées aux déplacements internationaux et au tourisme restent limitées. L’activité évènementielle, les salons et les congrès majeurs (évènements sportifs, séminaires d’entreprise, festivals, concerts etc.) ne sont pas anticipés avant 2021.

Sur la base de ces hypothèses, le Groupe s’attend à une performance financière 2020 globalement comparable à celle de 2019, avec :

Chiffre d’affaires

Le Groupe s’attend à un chiffre d’affaires 2020 stable ou en retrait de quelques points de croissance  par rapport à 2019, à périmètre et taux de changes constants.

EBO

Le Groupe s’attend à ce que le taux de marge d’EBO pour 2020, à périmètre et taux de changes constants, soit d’environ 25%, soit même niveau qu’en 2019.

Flux de trésorerie disponible

Le Groupe cible environ le même taux de conversion d’EBO en flux de trésorerie disponible qu’en 2019[2]

Ces objectifs sont exprimés à taux de change constants. Ils reposent notamment sur l’absence de changement de périmètre significatifs et de changement significatif de normes comptables.

Ces objectifs ont été élaborés de manière comparable aux informations financières historiques, et conformément aux méthodes comptables du Groupe.

 

Prochains évènements

9 juin 2020                  Assemblée Générale Annuelle des actionnaires

 

Annexe: Réconciliation du chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 avec le chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 à périmètre et taux de change constants

Pour l’analyse des performances du Groupe, le chiffre d’affaires du T1 2019 est comparé avec le chiffre d’affaires du T1 2018 à périmètre et taux de change constants.

                                                                

La réconciliation entre le chiffre d’affaires publié du T1 2018 et le chiffre d’affaires du T1 2018 à périmètre et taux de change constants est présentée ci-dessous (par Ligne de Services) :

   

Chiffre d’affaires

         

En millions d’euros

 

T1 2019

Effets de change

T1 2019*

Services aux Commerçants

 

261,8

+4,4

266,3

Services Financiers

 

213,2

+1,0

214,2

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

84,6

-1,4

83,2

Worldline

 

559,6

4,0

563,7

 

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin mars 2020

Les effets de change traduisent principalement l’appréciation du Franc Suisse en partie compensé par la dépréciation du Peso Argentin.

Les chiffres du premier trimestre 2019 présentés dans ce communiqué de presse sont basés sur des données à périmètre et taux de change constants.

 

 

 

Conférence téléphonique

Gilles Grapinet, Président - Directeur Général, Marc-Henri Desportes, Directeur Général Délégué et Eric Heurtaux, Directeur Financier, commenteront le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020, jeudi 23 avril 2020 à 08h00 (CET, Paris).

La conférence téléphonique sera accessible par webcast:

-          sur worldline.com, rubrique Investisseurs

-          sur mobile ou tablettes en scannant le QR code ci-contre ou par le lien suivant :

https://edge.media-server.com/mmc/p/5ey24caa

-       Par téléphone :

Royaume-Uni (Local):

 +44 (0) 844 481 9752

France (Local):

 +33 (0)1 70 70 07 81

Allemagne (Local):

 +49 (0)69 2222 2625

Etats-Unis (Local):

 +1-646-741-3167

Standard international:

 +44 (0) 2071 928338

 

Code: 2297658

Après la conférence, la ré-écoute du webcast sera disponible sur worldline.com, rubrique Investisseurs.•

 

Contacts

 

Relations investisseurs

David Pierre-Kahn

+33 6 28 51 45 96

david.pierre-kahn@Worldline.com

Communication

Sandrine van der Ghinst

+32 499 585 380

sandrine.vanderghinst@Worldline.com

 

Presse

Anne-Sophie Gentil

+33 6 32 92 24 94

asgentil@kairosconsulting.fr

 

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations incluses ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que la société ne peut ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérées comme telles. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies de Worldline, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans ce document en raison d’un certain nombre de risques ou d’incertitudes décrits dans le Document de Référence 2018 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 21 mars 2019 sous le numéro de dépôt D.19-0185 et le Document d’Enregistrement Universel 2018 (incluant le rapport financier du premier semestre 2019) déposé auprès de l’AMF le 7 août 2019 sous le numéro de dépôt D.19-0745.

Les croissances organiques du chiffre d’affaires et de l’excédent brut opérationnel (EBO) sont présentées à périmètre et taux de change constants. L’EBO est présenté tel que défini dans le document de référence 2018. Les objectifs 2020 ont été calculés sur la base des taux de change au 31 décembre 2019. Tous les montants sont présentés en millions d’euros avec une décimale. Cette présentation peut aboutir à des écarts d’arrondis entre les chiffres présentés dans les différents tableaux et leurs totaux ou sous-totaux.

Les Lignes de Services sont composées de Services aux Commerçants (Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Luxembourg, Malaisie, Pologne, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse), Services Financiers (en Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hong Kong, Indonésie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour, Suisse et Taiwan), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, Espagne, France, Pays-Bas, Royaume-Uni).

Worldline ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni une offre de vente ou d’achat ni une sollicitation de vente ou d’achat de titres aux Etats-Unis ni dans aucun autre pays. Les valeurs mobilières ne pourront être vendues aux Etats-Unis en l’absence d’enregistrement ou de dispense d’enregistrement au titre du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act ») ou au titre de la législation en vigueur dans tout Etat des Etats-Unis. Les valeurs mobilières qui pourraient être offertes dans le cadre de toute opération n’ont pas et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act ou de toutes lois sur les valeurs mobilières dans tout Etat des Etats-Unis et Worldline n’envisage pas d’effectuer une quelconque offre au public de valeurs mobilières aux Etats-Unis.

 

A propos de Worldline

Worldline [Euronext: WLN] est le leader du marché européen dans le secteur des services de paiement et de transaction. L’innovation étant au cœur de son ADN, les offres principales de Worldline incluent l’acquisition commerciale paneuropéenne et nationale pour les entreprises physiques ou en ligne, le traitement sécurisé des transactions de paiement pour les banques et les institutions financières, ainsi que des services transactionnels dans la billetterie électronique et pour les organismes publics nationaux. Grâce à une présence dans plus de 30 pays, Worldline est le partenaire de paiement de choix des commerçants, des banques, des opérateurs de transports publics, des agences gouvernementales et des entreprises industrielles, pour la fourniture de services numériques de pointe. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : les Services aux Commerçants, les Services Financiers délivrés notamment par equensWorldline et la Mobilité & Services Web Transactionnels. Worldline emploie environ 12 000 personnes dans le monde et son chiffre d’affaires 2019 est de 2,4 milliards d’euros. worldline.com

 

[1] Sur la base d’un scénario économique décrit en page 8

[2] Excluant les coûts de d’acquisitions d’Ingenico